Accueil > L'impro

L'impro

Joueurs de Latiag posant après un match

Une brève histoire de​ l'improvisation

L'impro, ça date pas d'hier...

L'improvisation est en fait une forme intuitive de théâtre qui a sans doute toujours existée. Pour Christophe Tournier, dans son « Manuel d'improvisation théâtrale », le premier format connu de théâtre improvisé est la comédie atellane qui se jouait à Rome au IIIème siècle av. J.-C. En France, c'est au XVIème siècle que l'improvisation acquiert ses premières lettres de noblesse avec la Commedia dell'arte.

Dans les années 50 à Chicago, Paul Sills, inspiré par les travaux de sa mère, Viola Spolin créé un genre de "Commedia moderne" qui ferait appel aux gens ordinaires.

Dans les années 70, deux formats de spectacles improvisés apparaissent en même temps au Canada. Le premier, le Theatersports, de l'anglais Keith Johnstone se développe à partir de Calgary dans les pays anglophones. Le second, le Match d'improvisation, inventé par les québécois Robert Gravel et Yvon Leduc, conquiert rapidement les pays francophones et même l'Amérique latine, l'Italie et l'Espagne.

Les uns comme les autres avaient pour ambition de rendre plus populaire le théâtre.

Plus récemment d'autres types de spectacles d'improvisation ont vu le jour. Nous pouvons citer par exemple le Catch d'Impro d'Inédit Théâtre permettant à 4 acteurs de s'affronter dans un ring, le deus ex machina ou une pièce de théâtre se crée devant les spectateurs, etc ...